Sory Diabaté (président de la Ligue professionnelle) : « Nous ne devons rien aux clubs »

En marge de la finale de la Supercoupe, le président de la Ligue professionnelle de football, Sory Diabaté, a animé une Conférence de presse pour faire le point sur la  rencontre préparatoire  entre la Ligue Professionnelle  et  l’ensemble des clubs de l’élite, le lundi 5 Août dernier  à quelques jours du début du championnat national de football.

Rencontre avec les clubs

« On a assisté à  une belle rencontre ce soir (ndlr, hier). La SOA à  bien commencé sa préparation avant la Coupe d’Afrique… et le FC San Pedro a aussi produit du jeu. Sur ce plan-là, la fête a été belle. Félicitations aux deux équipes », a-t-il indiqué d’emblée. « Chaque année, nous avons une réunion de rentrée avec les équipes qui disputent le championnat. C’était hier (5 aout, Ndlr). La réunion a porté sur le calendrier général avec l’ouverture de la saison aujourd’hui et l’ouverture de la saison le 17 aout. Le championnat finira en mai prochain. La finale de la Coupe nationale aura lieu le 23 mai, et la finale de la Coupe de la Ligue en décembre. Nous savons donc quand nous commençons et quand nous finissons. Nous avons sorti le calendrier des 4 premières journées dans un premier temps mais tous les clubs ont reçu le calendrier des 26 rencontres. Cette année, nous communiquerons tous les mois le calendrier des rencontres afin d’être en phase avec le diffuseur Canal +.

L’argent des clubs

«  Tout ce qui devait être payé aux clubs a été payé. Tous les clubs ont perçu les 70 millions de droit télé et 5 millions pour le sponsoring. La SOA a reçu ses 25 millions pour le challenge Vivo Energy. La SOA a également reçu ses 20 millions de champion. Tous les engagements  ont été honorés . Tous les clubs ont reçu 35 millions de droits été sauf l’Africa, à cause de la crise qu’elle traverse et l’ASI, qui est en phase de transition avec un président intérimaire. Voilà pour ce qui concerne les financements. On n’a jamais commencé un championnat sans apurer nos engagements. Pour la Ligue 1 nous payons un milliards et pour la Ligue 2 et la D3, 600 millions de Fcfa… »

Les stades homologués et la professionnalisation

« Nous jouerons sur la pelouse du Parc des Sports et du Stade Félix Houphouët-Boigny donc les matches y seront programmés à 15h 30 avant l’éclairage qui sera achevé en septembre. Les Stades de Bondoukou et d’Abengourou ne sont pas praticables donc ils ne recevront pas de matches de Ligue 1. Nous ne voulons pas exposer les joueurs. Le Stade qui pourrait recevoir des matches après inspection de la Ligue pro est celui de Bingerville avec une pelouse entièrement refaite et des tribunes…Tous les clubs doivent aussi se plier au cahier de charges. Ils devront avoir  des sections de jeunes et déposer toutes les fins de mois des documents à la fédération prouvant qu’ils ont effectivement payés les joueurs avec un salaire correspondant aux lois en vogue en Côte d’Ivoire , sans compter qu’ils devront déposer les contrats dûment signés des joueurs mais aussi de l’encadrement technique, coaches, médecins, kiné, etc».

Sanh Séverin




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *