Rencontre LPF – Clubs : Affaire salaires : Que les Pdts de clubs négocient avec les joueurs

Conformément aux mesures du Gouvernement ivoirien  prises suite à la pandémie   du Covid 19  la Ligue Professionnelle de Football  a pris la décision de suspendre   toutes les compétitions sur l’ensemble du territoire national  depuis le 18 mars 2020. Après les nouvelles décisions prises par le conseil  national de sécurité,  le 14 mai dernier une réunion s’est tenue ce lundi  au siège de la fédération ivoirienne de football, entre le président de la  Ligue Professionnelle de Football et les 14 clubs qui participent au championnat national Lonaci Ligue 1.  Deux points étaient à l’ordre du jour  à savoir le calendrier des compétitions  et une réflexion sur le traitement salarial des footballeurs et encadreurs. 

Concernant la reprise des compétitions de football en Côte d’ivoire le président de la LPF  a informé les dirigeants  de s’en tenir aux décisions du gouvernement.  « Quand à la reprise du championnat, pour l’instant, elle n’est pas d’actualité tant que les mesures sanitaires sont maintenues. Le Ministre des Sports a adressé un courrier qui date de vendredi dernier indiquant que tous les évènements sportifs sont toujours annulés jusqu’à nouvel ordre. Nous nous en tenons aux dispositions arrêtées. On ne peut donc parler de reprise de nos compétition »  à préciser  le pdt Sory Diabaté

Quant à la situation salariale des footballeurs  la réunion  du mois d’avril avait entérinée le payement de la moitié des salaires des mois de mars et avril. Pour les mois de mai et autres il a été demandé aux présidents de clubs  d’entamer des  négociations avec les athlètes afin de trouver une solution idoine mais il ne faudrait pas négocier et payer en dessous du SMIC (salaire minimum de croissance )

                L. KEITA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *