Présentation des vœux au ministre des Sports

«  Le ministre des Sports menace  de suspendre l’aide du gouvernement aux fédérations sportives  »

La grande famille des sportifs ivoiriens n’a pas dérobé à la tradition africaine pour la nouvelle année 2019.  Comme c’est le cas à chaque début de saison à l’occasion de la présentation des vœux  au premier responsable du département des sports ivoirien.  C’est la date du vendredi 11 janvier qui a été choisir par les présidents des associations sportives pour la présentation des vœux au ministre Danho Paulin. Et c’est le temple du palais des Sports qui a abrité cette sympathie cérémonie.  Profitant de cette rencontre familiale, le locataire de l’immeuble Sogefia a demandé aux responsables des fédérations de mettre fin l’improvisation et l’amateurisme dans la gestion des affaires sportives.   « Je voudrais dire aux fédérations, que vous pouvez compter sur le gouvernement, mais il faut arrêter l’improvisation et l’amateurisme. Si dans les  trois prochains mois, nous n’avons pas vos différents  programmes d’activités, vous n’aurez pas de financement. Il faut sortir de l’improvisation. Il y a trop d’improvisation dans le milieu. Il faut que ça change. Je vous souhaite bonne année prévision, anticipation », a indiqué Danho Paulin.

Pour mettre fin à la  concentration  des activités des fédérations qui sont basées seulement qu’à  Abidjan malgré la présence de talents à l’intérieur du pays, le patron du département des sports ivoirien a exigé aux fédérations de songer à étendre leurs activités hors de la capitale économique. Car pour lui, la pratique du sport doit aussi se faire dans les autres villes du pays. Ce qui justifierait également l’aide du gouvernement.

« Vous ne faites pas preuve d’ingéniosité. Vous ne faites pas de la détection, de formation et surtout de l’animation sportive. Une fédération qui se résume à quatre ou à cinq clubs cloîtrés  à Abidjan, est dangereuse pour elle-même et pour nous tous. Nous voulons que les villes de l’intérieur du pays aient accès à la pratique et à l’encadrement  du sport. Le programme social nous invite à être proactif », a déclaré le Ministre des Sports. Avant de fustiger le comportement des fédérations, le ministre des Sports  a demandé à ses collaborateurs de faire preuve de dynamisme et d’engagement.

       L. KEITA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *