Mondial de basketball / La Côte d’Ivoire s’incline devant la Chine ( 55-70 )

Les micmacs du ministère des Sports

Incapables de se sublimer, les Eléphants de Côte d’Ivoire se sont inclinés ce samedi face à la Chine en match d’ouverture du Mondial de basketball 2019. Dans un LeSport Center de Pékin plein à craquer, les Ivoiriens ont fait jeu égal juste le temps des deux premiers quarts-temps  (29-29) avant  de montrer des lacunes incroyables dans les shoots à trois points et au rebond défensif. Finalement les pachydermes baissent pavillon, 55 à 70. Mais pouvait-il en être autrement pour une sélection dont la préparation a été émaillée de plusieurs scandales ?

Danho Paulin ministre des Sports avec quelques membres de CNSE ( Ph d’archive )

L’histoire des primes

Avant même d’aller au Mondial, les Ivoiriens étaient sûrs d’avoir des difficultés. Le budget de 500 millions de FCFA  demandé par la Fédération ivoirienne de basketball afin de bien optimiser les chances de préparation de l’équipe s’est vu être réduit de moitié soit 250 millions de Fcfa. Malgré cela, l’argent a tardé à arriver puisque jusqu’à ce qu’il débute la préparation en Italie, Solo Diabaté, Edi Guy, Bryan Pamba, Deon Thompson, Charles Abouo et autres Zerbo Fréjus n’étaient même pas sûrs de recevoir un kopek comme prime. Il a fallu un mouvement d’humeur pour qu’un acompte d’un million 300 mille leur soit versé. Avec promesse de compléter ce pécule à 2 millions 300 un peu plus tard…C’est dans ces conditions que les basketteurs ont atterrit dans le pays le plus peuplé du monde. Mais pas que. le ministère des Sports dirigé par Danho Paulin a voulu continuer de faire la Une des pages faits divers avec une autre affaire….

Une délégation de 60 personnes

Le ministère des sports a, en effet, octroyé 5 billets d’avion à la délégation fédérale pour la Chine. Cette délégation de la Fédération ivoirienne de basketball devrait prendre l’avion le mercredi. Contre toute attente, la tutelle leur a refusé finalement le voyage. Ces cinq membres fédéraux sont : Coulibaly T. Blaise (président de la commission Chargé de l’équipe nationale),  Blessy Phillipe (DG de la fédé),  Maurry Sall (vice -président chargé de la Communication), Die Seydou (délégué fédéral) et Koné Désiré (manager). Dans le même temps, le ministre Danho fait partir en sol chinois 27 membres du Comité national de soutien aux Eléphants (sic), 18 invités et 15 agents du ministère. Pour y faire quoi ? Certainement du tourisme comme ce ministère a habitué les Ivoiriens à le faire. Alors que les athlètes souffraient pour être dans toutes les conditions, Danho imaginait comment lui et son groupe  allaient se la couler douce et évidemment s’en mettre plein les poches. Aux dernières nouvelles, un membre fédéral, Coulibaly Blaise, en l’occurrence, aurait effectué le voyage à ses propres frais. Pauvre Côte d’Ivoire, qui affronte, lundi, dans un match déjà à quitte ou double le Venezuela pour sa deuxième sortie dans cette Coupe du monde…

                        Sanh Séverin

                             Les résultats

Groupe A – Pékin : Côte d’Ivoire- Chine : 55-70,

                                  Pologne-Venezuela : 80-69

Groupe B – Wuhan : Argentine-Corée du Sud : 95-69

                                    Russie –Nigeria : 82-77

Groupe C – Guangzhou : Iran-Porto Rico : 81-83

                                          Espagne-Tunisie : 101-62

Groupe D – Foshan : Angola- Serbie : 59-105,

                                     Philippines – Italie : 62-108

                        En lice dimanche 1er septembre

Groupe E – Shanghai : Japon, Etats-Unis, République tchèque, Turquie

Groupe F – Nanjing : Brésil, Grèce, Monténégro, Nouvelle-Zélande

Groupe G – Shenzhen : Allemagne, France, Jordanie, République dominicaine

Groupe H – Dongguan : Australie, Canada, Lituanie, Sénégal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *