FIFA – FIF : Relation FIFA-FIF : tout se normalise

Comme nous l’annoncions dans l’une de nos publications à la date du 18 février 2019, que  l’année 2019 commençait bien pour le Football ivoirien. Que les relations entre l’instance fédérale et la FIFA refroidies  depuis plusieurs  mois commencent à connaitre depuis quelques jours une embellie. Et cela suite à plusieurs rencontres entre les deux structures.   Selon le site de la Fédération ivoirienne de Football des nouvelles fraiches qui viennent de Zurich sont très bonnes pour le Football ivoirien. Après une mission effectuée le 10 mai dernier à Zurich par une délégation de l’instance fédérale, l’instance mondiale du football à dépêchée une délégation récemment à Abidjan pour une mission de révision concernant l’utilisation du fonds d’appui alloué en 2017 à la fédération ivoirienne , qui rentre dans le cadre de développement du Football des jeunes , du Football féminin et  de la formation .  

 Selon le site de la Fif, la délégation de la FIFA  qui était composée de MM. Cristph Suppiger (Senior Manager du programme de développement, membre de la Division associations et développement de l FIFA ) et El Hadj Wack Diop ( développement Office pour l’Afrique de l’Ouest  et du Centre ) . Cette délégation de la FIFA a été accueillie le vendredi 17 mai 2019 au siège de la maison des verres à Treichville par son premier responsable Augustin Sidy Diallo.    

Les hôtes de la Fif se sont mis immédiatement  au travail avec la partie ivoirienne représentée par MM. Sory Diabaté, Jean-Baptiste Sam Etiassé et Claude Zito, respectivement 1erVice-Président, Directeur Exécutif et Directeur Exécutif Adjoint de la FIF.

 Les échanges studieux qui se sont déroulés toute la journée, dans une bonne ambiance, ont porté essentiellement sur le fonds d’appui, d’un montant de 99.826 dollars US, alloué en 2017 à la FIF pour le développement du football des jeunes, du football féminin et la formation.

 Il faut noter  que l’arrivée de cette mission de révision de la FIFA en Côte d’Ivoire fait suite à la mission effectuée le 10 mai dernier par une délégation de la FIF au siège de la faîtière du football, relativement au même dossier.

 A cette occasion, les émissaires  de la FIF, MM. Sory Diabaté et Athanase Raux-Yao, ont fait connaitre à la FIFA, les réponses fournies par la partie ivoirienne aux observations relevées par le cabinet Price, à l’issue de sa mission d’audit des 4 et 5 avril 2018 à Abidjan.

 C’est en réponse à la pertinence des explications de la partie ivoirienne face à un comité de la FIFA présidé par la Secrétaire Générale Fatma Samoura, entourée de Mme Joyce Cook (Directrice de la Division Associations et Développement), de M. Dan O’Toole (Responsable de la gouvernance des programme financiers) et M. Veron Mosengo-Omba (Directeur des Associations membres et Développement Afrique-Caraïbes), que la mission de révision a été dépêchée le 17 mai 2019, soit seulement une semaine plus tard, à Abidjan.

 Il faut noter que les émissaires de la FIFA qui sont repartis satisfaits, n’ont pas manqué, en marge des travaux, de prêter une oreille attentive aux préoccupations des dirigeants fédéraux ivoiriens sur le dossier du projet FIFA Forward, dont la FIF n’a encore pas bénéficié depuis son lancement en 2016.

 Cet échange de bons procédés, après un épisode marqué par des incompréhensions, permet d’affirmer que la FIF  et la FIFA ont  atteint un nouveau virage pour la bonne marche du ballon rond. L’instance fédérale du football ivoirien avait déjà donné un signe de conciliation en retirant auprès des instances juridictionnelles du football, une saisine engagée le 18 mai 2018 à l’encontre de la FIFA. Ainsi à quelques jours de l’Assemblée Générale de la FIF qui se tiendra le 25 mai prochain dans la capitale politique ivoirienne, la ville natale du messager de la paix Felix Houphouët Boigny premier Président de la Côte d’ivoire moderne, pour sceller la paix de toute la famille du Football.

                    L. KEITA  




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *