Fédération Ivoirienne de Football : / Le Président de l’Asi d’Abengourou donne les raisons de son soutien à Sory Diabaté

La pré-campagne bat son plein au niveau des staffs de campagne, des dirigeants et des internautes sur les réseaux sociaux. Le dimanche  03 Mai 2020 le  président du conseil d’administration de la formation d’Abengourou, l’Honorable ADOU Bernard, a décidé de faire une mise au point  aux internautes  suite à la décision du conseil d’administration de l’équipe de choisir le candidat Sory Diabaté.

«  Chers Internautes, chers amis de l’indénié-Djuablin et d’ailleurs Il m’est apparu nécessaire de prendre la parole aujourd’hui pour vous parler franchement et sans détour à la suite de certains propos diffamatoires qui me sont prêtés sur les réseaux sociaux.

Je voudrais d’abord remercier ceux et celles d’entre vous qui m’ont fait l’honneur de manifester à mon endroit leur solidarité et leur réconfort depuis que des personnes sans foi ni loi n’ont trouvé mieux à faire que de tenter de me salir. Sachez chers frères et sœurs, qu’au-delà de l’homme public que je suis, je suis aussi croyant comme la plupart d’entre vous et respectueux de l’humain. Je ne traiterai jamais mon prochain de la manière dont ces sofas et leurs commanditaires ont tenté de me dépeindre auprès  de notre frère Didier Drogba.

J’aurais pu, chers amis, user de mes droits légaux en ayant recours à des voies judiciaires pour inviter ces individus à apporter les preuves de leurs affirmations sans fondement et même farfelues. Mais vous le savez, certaines personnes pensent que tout doit être politisé. Ce n’est ni mon avis, ni ma démarche. On se connait à Abengourou, je ne rentrerai pas dans ça. Concernant les élections à la F.I.F, c’est le conseil d’administration de l’ASI qui décide de soutenir Pierre ou Paul selon les intérêts du club.

Pour l’heure le seul programme que nous avons reçu et examiné avec intérêt, c’est celui de Monsieur Sory Diabaté. Dire que ce programme que nous avons reçu est riche et nous convient doit il autoriser certaines personnes à faire ce qu’elles ont fait sur la toile ? A vous de juger. Mais avant de le faire, je me sens dans l’obligation de vous relater deux faits qui se sont produits la veille de ce scandaleux lynchage médiatique :

• Premièrement: Au moins 2 cadres d’Abengourou m’ont envoyé des spots publicitaires de Didier Drogba sur mon WHATSAPP : Aucune réaction de ma part.

• Deuxièmement : Depuis qu’on parle d’élections à la FIF, ni Didier Drogba ni même son directeur de campagne, ni aucun soutien de Didier Drogba ne nous a contacté pour parler de son programme. Ce n’est que le mercredi dernier, veille de cette campagne de dénigrement, que j’ai reçu à mon domicile 2 personnes (le père de Drogba et un ami à moi). Je n’ai pas manqué de souligner à cette occasion que ce qui permet de faire le choix c’est le programme.

Or en la matière nous n’avons rien reçu, ni de la part de Didier Drogba ni de la part de son directeur de campagne. Ces 2 faits à la veille de ce lynchage médiatique ne sont pas anodins. Mais Je ne crois pas que ça doit suffire pour trainer son prochain dans la boue. A l’ASI, nous cherchons l’intérêt du football ivoirien et l’intérêt du sport dans l’indénié-Djuablin .

La campagne sert à convaincre et non à contraindre. Nous restons ouverts mais qu’on ne nous prenne pas pour des robots n’ayant aucune capacité d’analyse. Merci et que Dieu vous bénisse et bénisse notre Région. »

Voilà qui est clair pour tous.  

               L. KEITA 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *