Election à la Fédération de basketball : Blaise Coulibaly : « Je suis le candidat qu’il faut »

Le candidat Blaise Coulibaly était face à la presse ce matin, pour évoquer son programme. Mais la veille, celui qui brique la présidence de la Fédération ivoirienne de basketball après une longue expérience dans différents comités directeurs, a reçu Leraisport.net en entretien exclusif, à son siège de campagne de Sant’Egidio à Treichville.

Vous êtes de l’équipe sortante de la Fédération, pourquoi vouloir diriger la Fédération ivoirienne de basketball maintenant ?

Merci de m’ouvrir les colonnes de votre canal. Vous savez, je suis un enfant du basketball ivoirien. J’ai été secrétaire général, j’ai été président de la commission des équipes nationales dans le bureau sortant, j’ai dirigé la Ligue de Korhogo. C’est la somme de toutes ces expériences que je veux apporter à la Fédération aujourd’hui.

Le fait d’être agent  du ministère des Sports ne vous empêche pas d’être candidat ?

Effectivement, j’ai été professeur d’Eps mais je ne suis plus dans le circuit donc je peux me présenter sans problème. Je suis actuellement membre du Conseil économique, social, culturel et sportif.

Revenons sur l’échec des Eléphants au Mondial avant de dérouler votre programme. Que s’est –il passé en Chine ?

Je dirai simplement que des problèmes internes ont miné cette compétition. Les Eléphants ont été perturbés par trop de choses extérieures, il y a eu les problèmes de primes  …C’est tout cela qui nous a fait échouer et c’est tout cela que nous voulons remettre à plat surtout que notre équipe nationale aujourd’hui est trentenaire. Mohamed Koné vient d’annoncer sa retraite, Souleymane Diabaté prend de l’âge…Il faut renouveler ce groupe et cela passe par une meilleure gestion et de gros moyens si on veut placer en Europe, en Asie, en Amérique et même en Afrique un point focal capable de nous dénicher les oiseaux rares.

Que comptez-vous apporter concrètement ?

J’ai un programme qui se décline en 5 axes et je vous invite à le voir sur mon site pour cette campagne. Les grands axes seront bien évidemment la formation et la recherche de moyens pour faire en sorte que notre basketball devienne de nouveau compétitif. Quand Bilé Alphonse était aux affaires, il m’a dit qu’il avait une mission pour moi à Korhogo. J’ai accepté la mission et la formation des jeunes là-bas a donné de grands noms au basket ivoirien à savoir Koné Alpha, Konaté Stéphane, etc. Il nous faut revenir aux fondamentaux afin d’avoir une équipe nationale forte. A ce propos, nous devons relancer le championnat des jeunes, faire des détections afin de dénicher des talents. Pour ce qui est de la recherche des moyens, j’ai une idée. Celle de ponctionner 10% sur tous les fonds qui rentrent dans nos caisses. Cela se fera sur la parafiscalité, sur les éventuels revenus sponsoring, sur tout ce qui est entrée d’argent dans nos caisses…Avec cet argent, nous allons construire le siège de la fédération. Nous pouvons le faire. Mais ce que je ne peux pas promettre, c’est de construire une salle de basketball. Je ne peux pas mentir aux électeurs en disant que je peux le faire. Je demande aux clubs de me faire confiance. Je suis le candidat qu’il faut pour relever le niveau de notre discipline mais c’est ensemble que nous serons plus forts comme le dit mon slogan.

                         Entretien réalisé par Sanh Séverin




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *