CAN 2021 : Le 1er Ministre lance les travaux de construction de Yamoussoukr

Les autorités politiques ivoiriennes  et le comité d’organisation de la Can 2021 sont à pied d’œuvre pour tenir les délais de construction des infrastructures figurant dans le cahier des charges de la CAF. Après la mission d’inspection de l’instance continentale, en terre ivoirienne, du 24 au 31 juillet dernier, la Côte d’Ivoire a fait un pas supplémentaire vers l’objectif final. Cela, avec le lancement officiel, le 19 octobre dernier, des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures  sportives et d’hébergement de Yamoussoukro.

Une cérémonie  présidée par le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly entouré des principales autorités sportives du pays. A l’occasion, le chef du gouvernement a tout de suite rassuré la CAF et la FIF quant au respect du calendrier de livraison des infrastructures sportives et hôtelières, prévu fin 2020.

Avec près de  283  milliards de F. Cfa à investir dans la rénovation des stades de Bouaké,  korhogo, d’Abidjan,  d’Anyama , San-Pedro et  de Yamoussoukro  , Le 1er Ministre reste convaincu que la 33è CAN sera « l’une des plus belles que l’Afrique ait connue ». Bien avant l’intervention du chef de gouvernement, c’est le Ministre des Sports Danho Paulin Claude  qui a exprimé son optimiste quant à la capacité du COCAN 2021 à relever le défi.

Notons que c’est l’’espace N’Zuessi, en face du Lycée Scientifique,  qui a  abrité la cérémonie de lancement des travaux.  S’agissant de l’état d’avancement des travaux, il faut indiquer que selon le BNETD,  le stade d’Ebimpé est à 60% de réalisation tandis que celui de Yamoussoukro et des autres villes de l’intérieur  seront livrés fin 2020. Ainsi, le stade de la Paix de Bouaké passera d’une  capacité de 25 000 à 40000 places et dans le même temps, une cité CAN de 32 villas de 5 pièces et  4 terrains d’entraînement sortiront de terre. Idem pour  Yamoussoukro et Korhogo qui à la seule différence, ne pourront accueillir que 20.000 personnes.  En parallèle, le stade Félix Houphouët-Boigny passera de  33000 à 40000 places.

Rappelons qu’après 1984, la Côte d’ivoire s’apprête à recevoir pour la seconde fois, la crème du football africain en 2021.

leg: Une cérémonie  présidée par le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly entouré des principales autorités politiques et sportives du pays

L. KEITA envoyé spécial à Yamoussoukro  

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *