CAN 2019 U23-Finale-Egypte-CI (2-1) : Les Pharaons battent difficilement les Éléphanteaux

La 3e édition de la Coupe d’Afrique des Nations des U23 s’est disputée du 8 novembre au 22 décembre sur le sol égyptien. Cette 3e édition a été remportée par les pharaons d’Egypte sur les Éléphanteaux  à la période  de la  prolongation  ( 2-1 ) .

 Avec cette victoire, l’Egypte se classe au sommet des U23 et sera le chef de la délégation africaine qui défendra l’honneur du continent africain aux prochains Jeux-Olympiques Tokyo 2020, avec les Eléphanteaux et les Bafana-Bafana de l’Afrique du Sud. Partir de la Côte d’ivoire le 1er novembre pour le  Maroc, où  Souhaillo  Haidara et ses poulains ont commencé   la préparation de ce rendez-vous des moins de 23 ans, la section ivoirienne s’était fixée  trois objectifs clairement définis par le Comité Exécutif dirigé par Augustin Sidy Diallo. Se qualifiée pour le second tour, obtenir l’une des  trois places qualificatives pour les prochains J.O et revenir avec le trophée.   Deux des trois objectifs ont été atteint par les protégés du technicien  Souhailo Haidara .  Avec ce résultat de nos jeunes, nous pouvons que de nous réjouir et féliciter  toute l’équipe.   

Dès le coup d’envoi les deux équipes se lancent pour obtenir la possession du ballon et prendre le contrôle de la rencontre. Mais un peu plus de 10 minutes de jeu, les Pharaons prennent l’avantage en possession de jeu  et  maitre de ballon.  Et la suite logique est intervenue   à la 37e mn, lorsque  sur une perte de balle d’Yves Dbila Kouadio, l’attaquant égyptien Hesham  à ras de terre percute et va battre  en toute tranquillité l’excellent portier ivoirien Ira Tapé Eliezer  qui a mis tout en œuvre pour  essayer d’empêcher que le ballon franchisse sa cage.   Le score restera inchangé et faveur des égyptien jusqu’à la pause.   ( 1- 0 ) en faveur des égyptiens

Au retour des vestiaires, Diallo Ismaël et ses coéquipiers sont plus  déterminés pour  égaliser et réaliser un holdup  en terre égyptienne.  Pour apporter la fraicheur physique, le technicien ivoirien décide de faire rentrer  Kouao Konan (Cheick Timité   à la 54e) et Aboubacar Doumbia  (Lazare Amani 65e ) . Avec les rentrées de ces deux éléments,  les Eléphanteaux deviennent plus agressifs et dominateurs. Au moment où les milliers des supporters égyptiens présents au stade International  du Caire s’apprêtaient à  allumer les feux d’artifices pour célébrer la victoire et saluer la prestation de l’équipe égyptienne.  Et c’est suite à une parfaite combinaison entre  trois Aboubacar Doumbia,  Kouao  Koffi  Franck et Ouattara Zié, et le dernier cité place un intérieur de pied pour battre Mohamed Sobhy  le portier égyptien à la 89e mn et sociétaire du Zamalek  .  Une égalisation qui envoie un calme de cimetière au stade International du Caire.

Et c’est à la période de prolongation que tout va jouer , le portier ivoirien rate sa prise de balle sur un tir de  Salah Mohsen à 6 mn de la fin des prolongations, et c’est en ce moment que le capitaine Ramadan Sobhi  surgit pour surprendre toute la défense ivoirienne pour marquer le 2e but synonyme de victoire face à une formidable sélection ivoirienne ( 2-1)   et monte  ainsi sur le podium de la 3e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football des moins de 23  ans l’édition 2019.   

                         L. KEITA

Propos d’entraineurs

Souhailo Haidara, coach de la Côte d’Ivoire :

 « Nous avions promis à la veille de match d’offrir un beau spectacle au public, je crois que nous avons tenu notre promesse. Aujourd’hui, ce n’est pas l’Egypte qui a mal joué mais il y avait en face une belle équipe de la Côte d’Ivoire qui lui a posé des problèmes. Je tiens toutefois à la féliciter, elle mérite son titre et quant à nous, nous sommes heureux d’avoir rempli notre mission : la qualification aux Jeux olympique ».

Shawky Gharib : Egypte :  « Après 1986 et 2006 avec les titres de champion de la sélection A, le peuple égyptien va retenir ce titre en novembre 2019 avec les Olympiques. Cette équipe a toujours voulu faire plaisir et rendre fier ce génial public qui l’a aidé malgré les difficultés à aller chercher ce titre ce soir. Nous rendons grâce à Dieu et nous allons prendre un peu de temps pour nous reposer avant de mettre en place un programme




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *