Basketball / Mondial 2019 – Eléphants / La Fédération appelle à l’union sacrée

La Fédération Ivoirienne de Basketball (FIBB) rêve de voir toutes les couches sociales et économiques du pays se mobiliser autour de l’équipe nationale dans le cadre de sa participation à la Coupe du monde Chine 2019. Elle a lancé un appel à l’union sacrée au cours d’une conférence de presse, samedi dernier, à son siège à Treichville. A cette occasion, elle a dévoilé le programme de préparation des Éléphants.

Les Éléphants Basketteurs sont gonflés en bloc pour défendre les couleurs nationales , nous devons conjuguer nos efforts pour apporter le soutien nécessaire à cette équipe.


La Coupe du monde basketball approche à grands pas. L’équipe nationale de Côte d’Ivoire y participera pour la quatrième fois. Ce sera en Chine, du 31 août au 16 septembre prochain. Les dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Basketball (FIBB), qui nourrissent de grandes ambitions à ce rendez-vous de la balle au panier, entendent fédérer toutes les couches sociales et économiques du pays afin que les Eléphants ne débarquent pas dans l’Empire du mi   lieu comme des orphelins. C’est dans ce sens que les dirigeants fédéraux ont organisé une conférence de presse, samedi dernier, au siège de l’institution, à Treichville. 
Autour de la table de séance se trouvaient Agui-Miézan Mathieu (président de la FIBB), Philippe Blessy (Directeur Général de la FIBB) et Jean-François Bro Grébé (ancien international ivoirien vivant aux Etats-Unis). Tout en lançant un appel à l’union sacrée des Ivoiriens autour de leur équipe nationale, ils ont dévoilé les conditions et le programme de préparation du rendez-vous chinois.

Le budget de la campagne 

 « Après la qualification de l’équipe nationale en février dernier, nous avons entrepris des démarches afin que nous puissions faire bonne figure en Chine où nous jouons le match d’ouverture le 31 août contre pays organisateur. En janvier 2018, le ministère des Sports a demandé à toutes les fédérations de lui présenter leur programme triennal, ce que la FIBB a fait. Dans ce programme, nous avons indiqué une participation à la Coupe du monde 2019 à hauteur d’au moins 500 millions de F CFA. Le ministère des Sports était donc informé depuis janvier 2018 que la fédération demandait 500 millions au cas où l’équipe se qualifiait pour la préparation et la participation au Mondial. Bien sûr il fallait, ce qui n’a pas été facile mais nous l’avons réussi.


Après cette qualification, la Fédération a présenté au ministère des Sports une annexe financière fixant les besoins de la participation au Mondial à 602 millions de F CFA puisque nous avons ajouté au budget initial de janvier 2018 les dettes contractées lors de la campagne de qualification. Les services du ministère nous ont fait comprendre qu’il fallait que nous nous en tenions aux 500 millions que nous avions fixés en janvier 2018. Nous avons donc reformaté l’annexe financière pour tomber à 558 millions de F CFA. Nous étions dans l’attente d’une réponse du ministère quand on nous a fait comprendre que le montant de notre annexe financière était trop élevé et qu’elle serait certainement revue à la baisse. 
Après diverses rencontres avec les services du ministère des Sports et le Ministre lui-même, celui-ci nous a montré la notification nous concernant. Il nous a indiqué qu’il avait réussi à avoir une enveloppe de 257 millions de F CFA pour le Mondial et nous a demandé de nous en tenir à ce montant. Il nous a enjoints de tout faire pour obtenir des ressources additionnelles afin que la Côte d’Ivoire soit bien représentée en Chine.

Nous avons pris acte et nous avons promis de rechercher des ressources additionnelles. Le Ministre nous a rassurés en disant : « Vous avez une enveloppe de 257 millions. Organisez-vous comme vous voulez avec ce montant ». C’est fort de ces instructions que nous avons reformaté de nouveau notre annexe financière pour l’arrêter à 240 millions, soit moins que ce que le ministère nous a octroyé. Pourquoi nous l’avons reformaté ? Pour la simple raison que nous avons constatée dans la notification qui nous avait été remise relative au budget revu à 257 millions, les primes des athlètes, les encadreurs et les officiels n’y figuraient pas. Nous nous sommes renseignés auprès d’autres fédérations sœurs et nous avons compris qu’elles étaient aussi concernées par cette mesure. 


Donc, comme le ministre nous a dit que nous pouvions nous organiser comme nous le voulions avec ce montant de 257 millions de F CFA, nous avons reformaté l’annexe financière pour l’arrêter à 240 millions de F CFA en y incluant les primes des athlètes, des encadreurs et des officiels. Cette annexe reformatée a été remise aux services du ministère. Nous attendons la réponse. Nous espérons simplement que, conformément aux instructions du Ministre qui nous a demandé de nous organiser comme nous le voulions avec l’enveloppe allouée, cette annexe financière sera acceptée. »

La préparation de l’équipe pour le Mondial

« Pour la préparation de l’équipe nationale, nous irons dans plusieurs pays : les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne et la Chine. Cela nécessite beaucoup de moyens. Les 240 millions demandés au ministère nous seront nécessaires, mais il nous a fallu nous battre pour trouver des ressources additionnelles comme nous l’a demandé le Ministre. C’est ainsi que nous avons approché des partenaires. Nous avons la chance d’avoir beaucoup d’anciens internationaux ivoiriens qui sont installés à l’étranger. L’un d’entre eux, Jean François Bro Grébé, vivant à Los Angeles, a décidé d’aider son pays dans le cadre de la préparation du Mondial. Sa structure nous aide à trouver des partenariats à l’étranger, surtout aux Etats-Unis, pour que l’équipe nationale puisse être accueillie là-bas dans de bonnes conditions et qu’elle puisse bien se préparer. Sa structure se charge d’organiser des événements autour de cette préparation pour que nous puissions être dans de bonnes conditions aux Etats-Unis.
Nous avons fait le même travail au niveau de l’Europe. Nous participerons à des tournois en Italie et en Espagne. A la suite de la tournée européenne, nous passerons une dizaine de jours en Chine avant le début du Mondial. 

Appel à l’union sacrée des Ivoiriens
« On ne veut pas faire de comparaison entre le football et le basketball. C’est deux mondes différents quand bien même c’est le même milieu du sport. Pendant que d’un côté on accorde 4 milliards de F CFA pour une compétition, nous, nous ne demandons que 500 millions de F CFA. On n’a pas pu avoir ce montant. Mais, ce qu’on doit retenir, ce sont les efforts consentis par cette pauvre fédération pour se qualifier pour la Coupe du monde. Il faut qu’on mesure la portée de cet événement. On ne sent pas l’intérêt accordé au plan national à ce Mondial. Nous appelons nos compatriotes à porter de l’intérêt à cette coupe du monde. C’est la Côte d’Ivoire qui sera honorée. Nous voulons que la fibre patriotique des Ivoiriens vibre autour des Eléphants basketteurs. Nous demandons tout simplement l’union sacrée autour de cette participation des Eléphants à la coupe du monde. 

Sollicitation de la présence du président de la République au match d’ouverture
« Nous savons le ministre des Sports sera en Chine. C’est une très bonne chose. Mais, ce que nous sollicitons en plus, c’est la présence de notre président de la République au match d’ouverture contre la Chine. Ce sera vu dans le monde entier par 500 millions de téléspectateurs. Et ce sera la Côte d’Ivoire qui sera face à la Chine. La présence du président de la République galvaniserait aussi nos athlètes. »

Une aide de la FIFA Afrique
« Nous allons recevoir une aide financière de la FIBA Afrique qui est de 100 000 francs suisses (environ 50 millions de F CFA). Cet argent est prévu être décaissé dans la deuxième quinzaine du mois de juin. Au moment où nous nous qualifiions, nous ne savions pas que cette aide financière nous serait donnée. »       

Un accord avec un équipementier
« La fédération a signé avec un nouvel équipementier : Kelme. Cet accord d’une durée de deux ans concerne toutes les équipes nationales. Nous bénéficierons d’une contribution financière et d’équipements de notre partenaire. 

Approche des sponsors nationaux
« Nous avons approché toutes les sociétés locales. Nous n’avons pas encore eu de réponse favorable, mais les discussions continuent. Toutefois, il est clair que nous sommes plus écoutés au plan international que chez nous. »


Source : Le Sport




Voici le programme des Éléphants (ENCADRE)

Le programme de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire a été arrêté par la FIBB. La préparation, qui concernera 20 présélectionnés, va commencer début juillet par un regroupement à Abidjan. Il s’agira de rencontrer les autorités, de régler les questions administratives et de permettre au groupe de mieux faire connaissance.
L’équipe s’en ira ensuite pour un périple dans quatre pays : Etats-Unis, Italie, Espagne et Chine. Aux Etats-Unis, les Eléphants s’entraîneront sur les installations de l’équipe NBA des Orlando Magic. Ils joueront des matches amicaux contre notamment le Nigeria, l’Italie et l’Espagne. Voici le programme détaillé :


Du 6 au 10 juillet : arrivée des joueurs expatriés à Abidjan
Du 10 au 14 juillet : préparation à Abidjan
15 juillet : arrivée à Orlando, aux Etats-Unis
Du 16 au 27 juillet : Camp de préparation à Orlando avec des matches amicaux contre le Nigeria et d’autres sélections
28 juillet : Départ d’Orlando
29 juillet : arrivée en Italie
29 juillet au 2 août : tournoi à Trento en Italie avec 3 sélections nationales (Italie, Roumanie, Suisse)
Du 2 au 8 août : Camp de préparation à Malaga en Espagne
Du 9 au 11 août : tournoi à Malaga en Espagne avec 3 sélections nationales (Espagne, Philippines, Venezuela)
Du 12 au 19 août : tournée en Italie avec matches contre des équipes universitaires américaines (Pittsburg, Texas Tech, Ohio State)
Du 20 au 30 août : Camp de préparation en Chine avec matches contre des équipes CBA (1ère division chinoise).

Source: Le Sport




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *