AGO FIF : Sidy Diallo sort par la grande porte

Ça y est, la 58 èm  Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération Ivoirienne de Football, s’est tenue  ce samedi 4 juillet, à la Fondation Félix Houphouët- Boigny de Yamoussoukro, dans une ambiance bon enfant.

Les travaux se sont déroulés en présence de M.Allah Yao, Directeur de cabinet, représentant le ministre Danho Paulin et  qui, en ouverture, a déclaré que: «  Nous avons accepté de tenir cette AGO en tenant compte des dispositions prises par les autorités du monde sportif  et celles du gouvernement.  Cette Assemblée va déboucher sur la désignation du comité qui va organiser les élections.  Le ministre souhaite que cette AGO se tienne dans un esprit fair-play, car tous les regards sont tournés vers vous. Ce qui vous lie est très fort et faites de sorte qu’en partant de  cette salle, le Football demeure une affaire de tous. » 

Ouverts à 10h 50 mn, les travaux ont pris fin  à 18 heures, après épuisement de l’ordre du jour et l’approbation du bilan du président Augustin Sidy Diallo. En effet, les délégués ont approuvé le bilan moral et financier de Sidy Diallo à  une majorité de 56 voix contre 25 .  Dans le détail, le président sortant a ainsi obtenu  8 voix en Ligue 1, 15 en Ligue 2, 30 en D3 et 3 voix au sein des groupements d’intérêt, pendant que 6 clubs de Ligue 1, 9  de Ligue 2, 8 de D3 et 2 groupements d’intérêt, se prononçaient contre la copie rendue par Sidy Diallo.

Autre point crucial de la rencontre, promis à de chaudes empoignades, la présentation des membres de la Commission électorale, n’a plutôt fait aucun débat. Tous été validés par les délégués. Idem pour les membres de la commission de recours.  

En attendant, l’identité des autres membres de cette commission, la liste a été dévoilée. Ce sont René Diby (ancien ministre des sports)  Lucien Boguinard (SG Conseil national des sports), Me Gnamien Antoine (notaire), Irié Bi Toh (ancien joueur), Abel Yeo (magistrat) Soumahoro  Mamadou ( pdt de la conférence des pdts de Fédérations sportive ) et Sam Etiassé (directeur exécutif de la FIF).

Au total, cette Assemblée Générale qui se présentait comme un  virage dangereux pour Sidy Diallo,  s’est transformé en   une nouvelle victoire du futur ex-président de la FIF

                             L. KEITA (envoyé spécial à Yamoussoukro)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *