AG Ordinaire de Bouaké FC / Diabaté Issa reconduit pour quatre ans

Le président du club de football de Bouaké a été reconduit lors de l’assemblée générale ordinaire du club le samedi 10 août.

Le Maire de Bouaké a apporté son soutien à l’équipe de Bouaké Fc .

Bouaké FC, le seul club de la 2e plus grande ville du pays, a tenu son Assemblée générale ordinaire le samedi 10 aout, dans la salle du Palais du carnaval. Les dizaines de sympathisants et de mandants présents dans la salle ont donné quitus à Diabaté Issa pour sa gestion et validé la proposition selon laquelle il est reconduit pour les quatre prochaines années à la tête du club alors même que son manat actuel n’est pas encore fini. Preuve que la population du Gbèkè lui accorde leur entière confiance. Comment pouvait-il en être autrement pour celui dont la gestion est limpide comme l’eau de roche même si plusieurs dossiers ont fait couler de l’encre et de la salive notamment la saignée du club.

 Les cas de joueurs partis sous d’autres cieux sans que les supporters soient satisfaits sont légion mais deux les ont particulièrement mis hors d’eux. «  Je n’ai pas bradé Bagaté Salif , notre meilleur buteur ni Cissé Seydou. Bagaté a accepté de signer à l’Asec bien avant de me mettre devant les faits accompli. J’étais donc obligé de prendre les 2 millions que l’Asec m’a proposé  j’ai  réclamé et obtenu un pourcentage de 15% à la revente…Pour Cissé, il a signé au Club Athlétique Bizertin en Tunisie sans mon aval. Quad j’ai découvert cela, j’ai fait bloquer le transfert et il est revenu… », a –t-il tenu à expliquer « Bouaké FC est en train de grandir. Cette saison, nous avons terminé 5e. Nous avons forcé le respect de nos adversaires et nous allons continuer sur cette lancée même si, à cause des travaux de réfection du Stade de la Paix, nous allons recevoir nos adversaires à Yamoussoukro pour la nouvelle saison. L a réussite de BFC est le fruit d’une politique tournée vers la jeunesse et du travail des encadreurs ».

Quitus et contrat renouvelé

Malgré le bilan positif de la saison, tout n’a pas été rose notamment au plan financier, où le président, seul véritable pourvoyeur de l’équipe en fonds, en plus des différentes subventions et aides de sponsor, a eu quelques fois du mal à joindre les deux bouts. Le club a reçu comme entrée d’argent dans ses caisses70 millions de fcfa comme droits télé, 5 millions du sponsor du championnat MTN, 10 millions de son propre sponsor, Edheg, 1 million de ventes de gadgets, 421 mille comme recettes d’entrée au Stade ? 10 millions du Conseil d’administration, 10 millions de la mairie en 2018 et rien en 2019, 3 millions 500 mille de transfert dont 500 mille restes à encaisser à l’Afad, 410 mille en dons divers, etc. En tout 119 millions 147 mille sont rentrés pour des dépenses estimées à 141 millions 427 mille soit un manque à gagner de 22 millions 279 mille.

Pour cette saison, le club a fait appel à coach Kouadio Théophile pour encadrer les jeunes. Plusieurs joueurs, à forte valeur individuelle ont été recrutés et des nominations ont été faites au comité exécutif. Gondo Pierre devient officiellement Conseiller spécial du président. Il sera en charge du développement  quand Gui  Alain, journaliste, devient le responsable de la communication. Par ailleurs, Sylla Ahmed est le nouveau manager général quand  Souleymane Maiga devient aussi conseiller. Il y aura désormais 4 vices président au lieu d’un seul précédemment. «  Je prône l’union autour du club. Je ne dors pas sur mes lauriers. Je veux sortir le club de la mendicité devant les hommes politiques. Bientôt, je pars  pour l’Italie  en vue de la signature de partenariat », a-t-il conclu sur une lueur d’espoir pour le club qui aura bientôt un centre sportif d’envergure.

Sanh Séverin, envoyé spécial à Bouaké




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *