Africa Sport : Vagba Alexis « Je souhaite pour une fois que Bahi dise la vérité aux M.A.M »

Les rumeurs vont cas d’une  nouvelle crise à l’Africa Sport .  Plusieurs causes   ont été invoquées pour expliquer  les raisons de cette crise. Selon ces rumeurs, le président de la section Football Bahi Antoine serait remonté contre le président du Comité Exécutif  et lui reproche  son comportement  qui  vise à bloquer l’application du  protocole d’accord signé entre les deux en présence du président de la FIF, Augustin Sidy Diallo. Au nombre de ces griefs le rôle du trésorier général du club, Tanoh  Assielou  Bernadin, l’ouverture d’un nouveau compte sans l’aval des autres et le règlement à double vitesse des salaires des joueurs et du personnels.

Interrogé Vagba Alexis a tenu à faire la mise au point suivante « Dans le protocole d’accord, Bahi Antoine  propose   le secrétaire général, et  c’est à  moi qui revient le soins de  choisir le trésorier général. Bahi à désigner Yamd  comme vice-président chargé des finances et moi Dosso Aboubacar. C’est Bahi et moi qui avons signés le chèque. Il connait le montant. Et lorsque nous avons retiré l’argent j’ai demandé qu’on  remette  l’argent au trésorier général Tanoh qui se chargera de payer les joueurs au siège. Et Bahi s’est opposé en exigeant qu’on remette l’argent au vice-président Ymad Zaroud pour aller payer les joueurs. J’ai dit que ce n’est pas le rôle du vice-président, mais que c’est au trésorier qui gère les affaires au quotidien de le faire. Nous étions quatre. Moi, Bahi , Ymad et Dosso. Les autres ont été d’accord sur ma proposition et c’est ainsi qu’on a remis l’argent à Tanoh. Bahi Antoine sait ce qui l’amène à vouloir refuser que Tanoh se charge de cette mission »

A la question de savoir pourquoi c’est à cette réunion qu’il ( Vagba)  a informé ses collaborateurs de l’ouverture  d’un nouveau compte et du dépôt de l’argent du transfert de Deli Simon qui se chiffre à 143 millions de Frcs. ?  «  Tout ceci n’est pas vrai. C’est lorsque Bahi a organisé son AG fictive à Yop, et à la suite de cette AG, ils ont déposé les résolutions à la Banque pour dire que je ne suis  plus le Président de l’Africa. Face à cette situation la banque a mis sous séquestre  le compte et attend que la FIF se prononce. Et c’est suite à cette situation que nous nous sommes réunis en  comité directeur pour décider de l’ouverture d’un nouveau compte, puisque nous savions que l’argent de Deli Simon devait arriver et qu’il  fallait éviter que cet argent ne soit bloqué. Mais comprenez que lorsque nous avions signé le protocole j’ai informé  Bahi , Ymad en présence de Dosso de l’ouverture de cet compte. En ce  moment nous n’avions pas encore reçu l’argent. Et lorsque l’argent est arrivé, j’ai encore informé les autres que l’argent est arrivé et que je propose qu’on transfert cet argent dans l’ancien compte. Bahi a souhaité qu’on laisse cet argent dans le deuxième compte. Et nous avons déposé les noms des signataires à la Banque. Et nous n’avions pas encore touché à un centime de cet argent »  

Mais on vous accuse d’avoir retiré 9, 6 millions sur les 14 millions frs du transfert de  Seri Jean Michael pour payer un mois de salaire des joueurs et que vous n’aurez pas produit des relevés bancaire. ?

« Mais ce sont eux qui ont affirmé que l’Africa Sport n’avait de compte et  que j’aurai  déjà utilisé cet argent à des fins personnel. Non  ce n’est pas gentil toutes méchancetés. Effectivement c’est  avec l’argent du transfert de Seri Jean Michael que nous avons payé un mois de salaire, puisque nous n’avions pas encore reçu la subvention de la FIF et nous n’avions pas encore touché à l’argent de Deli Simon.  Mais pour retirer cet argent c’est Bahi et moi qui avions signé le chèque et lorsque l’entraineur  a souhaité  rencontré  les joueurs au siège le mercredi pour une réunion de travail et de mise au point nous avons donné notre accord . Mais le matin du mercredi il m’appelle pour me dire que Bahi  demande que la réunion avec les joueurs se tiennent à Astoria. Pour éviter encore d’autres  malentendus, j’ai demandé à l’entraineur de se rendre à Yopougon pour la réunion. Et une fois à Astoria aucun joueur proche de Bahi n’était présent. Seuls  les autres y ont effectué le déplacement. Voilà toute l’histoire  »  

Et les salaires que vous aurez payés selon la tête du client ?

« A l’Africa nous avions une grille de salaire que nous devons respecter. Au moment où Bahi assurait l’intérim il s’est permis de faire des augmentations de salaires et à faire des promesses aux joueurs. Et lorsque nous devrions payer les joueurs nous quatre chacun avait une feuille pour comparer les deux salaires. Ceux que nous payons avant et ceux proposés par Bahi y compris le personnel. Nous avons décidé de ramener tout le monde à l’ancienne grille salariale. Et mieux les joueurs que Bahi avaient en main personne n’avait un contrat. Puisque lorsque je lui ait poser la question de me donner les noms des joueurs qui étaient sous contrat , il m’a répondu que personne n’avait de contrat, sauf des licences . Et c’est à la base de  cette  réunion de validation que nous avons décidé de payer le mois de salaire. Je trouve le comportement de Bahi Antoine déplorable. Et je souhaite qu’il dise la vérité aux M.A.M  cela lui rendra un grand service. »

                         L. KEITA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *