Africa Sport : Le transfert de Guiagon Parfait à Tel Aviv : Accusée , la FIF se défend.

L’information de cette  fin du week-end  était le transfert du jeune attaquant  de l’Africa Sport  Guiagon Parfait dans le club de Maccadi Tel Aviv. Ainsi  un nouveau feuilleton  Guiagon Parfait, s’ouvre  après celui de 2017  où le joueur avait disparu des radars du club   . Selon  une source très proche du club Vert et Rouge, le jeune Guiagon Parfait est encore sous contrat pour une année avec l’Africa Sport.

Profitant de la crise qu’a vécue le club , certaines personnes tapies dans l’ombre ont réussir à faire partir le jeune Parfait sous d’autres cieux sans souffler un mot  au  Comité Directeur de l’Africa. Selon nos sources, le jeune serait partir avec une licence d’un centre de formation dont le propriétaire est le technicien ivoirien Rigo Gervais.  Question. Comment la fédération a-t- elle-  qualifiée Parfait au profit d’un centre de  formation, alors que ce dernier est encore sous contrat avec l’Africa. ? 

Selon une source très proche  du club qui a voulu gardé l’anonymat , les dirigeants  ont  adressé un courrier de protestation à la Fédération par le biais du  Directeur Exécutif  le Préfet hors grade JB Sam Etiassé   «  Le Comité Directeur  de l’Africa a adressé un courrier pour manifester son opposition  pour le  transfert  de Guiagon Parfait, puisque le joueur reste devoir  un an contrat.  Comment peut-on qualifier Guiagon sous contrat à l’Africa pour un centre de formation sans l’avis des dirigeants du club  ?   Alors qu’on  a écrit à la fédération  pour nous opposer. On aurait pu nous répondre au moins. Pour nous éclairer.  Lorsque Guiagon Parfait  est partir en Europe pour un essai, en 2017  il avait obtenu une permission des dirigeants Oyé pour la période  du  2 au 21 octobre 2017. Mais il est resté un an  en Europe   sans honorer son contrat. Et lorsqu’il est revenu nous lui avons signifié   cela et à sa demande  pour compenser  tout le temps passé en Europe sans  argent, le comité directeur a décidé d’augmenter  son salaire.  Et il nous doit l’année qu’il a passé   en Europe.  Et malgré l’opposition des dirigeants de l’Africa , la Fif n’a pas trouvé mieux que  qualifier le  joueur au profit d’un centre de formation comme amateur ? Sans informer ses dirigeants ? Simple question.

Dans un  souci d’équilibrer l’information   nous avons rencontré le Directeur Exécutif de la Fif  JB Sam Etiassé  à son bureau cet après-midi afin de nous donner la version officielle de la faitière. Avec documents à l’appui  le Dex de la Fif  s’est expliqué sur cette affaire de transferts «  Guiagon Parfait avait un contrat de trois années sportive avec l’Africa . Et le joueur a épuisé les trois ans. Sur sa fiche d’engagement pour le renouvellement de son contrat pour l’année 2018-2019  il est bien mentionné trois années sportives. Et depuis le 1er Août 2019 le joueur était libre. À la Fif  lorsque nous avons interrogé l’ordinateur qui conserve  toutes  les  informations  sur les contrats des joueurs,   il est affiché   joueur libre.  De toutes les manières le joueur étant libre,  nous avions l’obligation de lui délivrer  un  CIT, sinon le club demandeur avait la possibilité de saisir la Fifa et cela nous coûterait une amande lourde. Ou,  au pire des cas le club demandeur pouvaient  attendre 30 joueurs et au-delà de ces 30 jours ils avaient la possibilité de  le qualifier sans notre avis. Et j’ai signé le CIT le 27 Août dernier. Ce transfert a été effectué en toute légalité »

                         L. KEITA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *