Africa. Sport/ Après son limogeage / Gratecap et les dirigeants Oyé accordent leurs violons

Arrivé en septembre 2019 pour aider l’africa sport à se relancer dans le championnat national après une série de mauvais résultats, le technicien français, Jean-Christophe Gratecap, a été limogé en février dernier par la direction du club pour faiblesse de rendement. 

On le sait, à la suite de la séparation, l’ex-patron du banc des  » vert et rouge »  avait exigé que ses droits qui s’élèvent à une vingtaine de millions, lui soient versés là où les dirigeants de l’Africa, explique la source,  eux ont appliqué une clause du contrat qui stipule  qu’une partie peut mettre fin au contrat si l’autre ne donne pas satisfaction.  En qu’en plus, l’employeur se doit de payer les deux mois qui suivent la date de séparation. 

C’est sur cette base que les patrons du club Oyé ont libéré  le chèque du technicien français. C’est donc  pour lever toute équivoque que les dirigeants de l’Africa ont rencontré mercredi dernier, Gratecap pour une explication franche à l’effet de vider tout contentieux. 

Une initiative, dit-on, fort appréciée par le technicien français qui en retour, a exprimé sa gratitude à ses ex-employeurs. 

                  L.  KEITA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *